Assurantis, l'assurance esprit libre !

 Retour au Grenier 

Voici les Perles de l'Assurance que nous vous proposons aujourd'hui. Qu'elles concernent l'habitation, la voiture, la santé, la moto, etc., elles sont toutes authentiques. Bonne lecture et bonne détente.

 
Vous m'envoyez des formulaires avec des lignes trop courtes pour écrire ce que je veux. Que diriez-vous si je payais ma cotisation d'assurance sur des chèques trop petits pour écrire la somme entière?
En qualité du plus mauvais client de votre agence (neuf accrochages en un an), je vous demande d'avoir le plaisir de résilier mon assurance auto avant la date d'échéance.
J'ai immédiatement porté plainte pour le vol de ma voiture au commissariat de Nice où j'ai passé le week-end.
Comme convenu avec mon voisin, je lui ai cassé le pied en l'aidant à casser du bois.
Je désire que ma voiture soit utilisable accidentellement par mes enfants majeurs considérés comme novices.
J'ai eu plusieurs accidents de voiture, sans être jamais responsable, et mon assureur ne veut plus entendre parler de moi. Pouvez-vous m'indiquer le nom d'une société d'assurance qui accepte de garantir les malchanceux?
J'ai mis mon clignotant à gauche pour indiquer que je ne virai pas à droite.
Je rentrai dans ma cariol sur la route de Gray. J'avais bu à cause de la chaleur deux blanc cassice à l'onseice. J'ai donc eu besoin de satisfaire une grande envie d'uriné. Jé arraité la voiture sur le baur de la route prais dun ta de pierres et de materiau, rapport aux travois eczécuté mintenant pour l'electricitai. Jé commencé à uriné et en fesan ce besoin, jé en maniaire d'amuzement dirigai mon jai en zigue saque à l'entours. Alors mon jai à rencontrai un bou de fille électrique qui était par terre au lieu d'être accroché au poto. Une grosse éteincelle a soté sur moi et un grand coup m'a raipondu dans le fondement et dans les partis que lotre médecin y appelle tête y cul. Je me suis évanouillé et quand je sui revenu dans ma connaissance, jé vu que ma chemise et pantalon été tout brulé à la braguette. Je sui assuré par votre maison et je voudrai être un demnisé. Jé droit à ce con m'a dit et je vous demande votre opinion. Mais dommage son de 93 francs o plus juste. Depuis se sinistre, jé les burnes toutes noires et ratatinés. Ma verge est tuméfié, gonflé et violacé. Le médecin a dit devant du monde qui peut répété : "avec les faits nomaines électrics, on ne sait jamais". Au jour d'ojourd'ui, je ne peux plus m'en servir que seulement pour uriné, mais pour le reste, à seul fin de remplir mes devoirs conjugo avec ma femme qui q le sang chot, il n'y fot plus compter. Je fait des réserves dessus. Vous ne plaident pas pour ça qui ferai du tort à votre maison d'assurance. A vous lire, je vous salue empressément.
Pourriez-vous me dire si mon assurance-vol garantit le vol des antivols?
Vous me dites que Mlle X réclame des dommages-intérêts sous prétexte qu'elle a été légèrement défigurée après l'accident. Sans être mauvaise langue, il faut bien avouer que, même avant l'accident, cette malheureuse n'avait jamais éveillé la jalousie de nos concitoyennes.
L'homme prenait toute la rue et j'ai dû effectuer de nombreuses manoeuvres avant de le frapper.
Maintenant, tout est clair, car j'ai demandé des explications à la banque qui m'a donné l'assurance suite à mon emprunt. On m'a dit que si je ne pouvais pas les rembourser, l'assureur les rembourserait à ma place, mais qu'il faudrait que je le rembourse quand je pourrais rembourser ce qu'il aura remboursé.
Ma femme a été commotionnée et aura sûrement des cicatrices à la figure mais c'est rien, le docteur y a mis des infectants.
J'ai signé le constat mais ça ne compte pas. J'avais pas mes lunettes et j'ai rien vu de ce qui était dessus.
Etant un peu dur d'oreille, je n'ai pas vu le cycliste arriver.
Je vous écris comme suite à votre lettre qui m'est survenu hier, consistant mon accident. Vous dites que je suis responsable pour la priorité, mais j'ai lu des lois et voila ce qui en dérive : "Quand il y a un croisement entre deux routes dont l'une ne traverse pas l'autre, celle qui est la plus petite doit s'arrêter la première". Donc il n'y a pas de priorité qui tienne. C'est la loi qui est la plus forte. Vous seriez bien aimable de réviser vos conclusions pour me remettre dans mon bon droit lequel je me trouve déjà d'ailleurs. Je me trouvais en 2e vitesse quand ma voiture fit un tête à queue en marche arrière tout droit dans le ravin que j'avais l'intention d'éviter cet accident malgré ce que vous dites je ne suis nullement responsable et souligner que je ne suis pas sans ignorer parfaitement le code de la route.
Je vous signale que j'ai été écrasé ce matin par un chauffard en état d'ébriété.
Messieurs, je tiens à vous préciser que la blessée Mlle Dulongue est bien ma femme, mais pour ce qui est de sa panne corporelle je ne donnerais aucune suite. Je ne prends donc interêt qu'en ce qui concerne la réparation de ma voiture que j'ai besoin journellement.
Pourriez-vous m'indiquer s'il existe des assurances spéciales pour les Français qui séjournent à l'étranger? En effet, j'ai l'intention de faire cet été un séjour linguistique en Angleterre en tant que fils au père.
En décembre 92, j'avais cassé mon pare-brise et vous aviez gelé mon bonus; je viens d'avoir un autre accident à la fin d'août: est-ce que le gel marche aussi pendant l'été?
Ne pensez-vous pas qu'il y a un peu d'abus? Mon accident n'est toujours pas réglé, alors qu'il est survenu le 30 février dernier...
Dites-moi à quel âge les enfants changent de prix.
Je ne connais pas du tout les parents du petit garçon que mon fils a renversé avec son vélo. Je sais simplement que son père est aveugle et que sa mère est voyante.
Je suis entré dans la terrasse d'un café avec ma 2CV, comme il y avait beaucoup de choses j'en ai cassé beaucoup aussi. Il y avait personne ça fait toujours ça de moins (voir la liste à peu près):
- 3 tables (pas tellement bien)
- des chaises (en mauvais état)
- un tonneau peint en rouge dans quoi il y avait un genre d'arbuste (le tonneau est pas récuperable, mais l'arbuste si)
- il y avait aussi un peu de verrerie mais des bouteilles il y en avait pas sans ça c'était pire. Le restant que j'ai eu en dommanger c'est pas au café, c'est la grille d'un jardin public qui est à la commune, c'est comme le blanc et le feu rouge...
- il y avait un chien aussi mais il s'est sauvé aussi vite et on ne sait pas à qui c'est, ça pas arrangé ma 2CV non plus et elle est pas finie de payer.
J'ai bien un témoin, mais il ne cause que l'étranger, vu qu'il n'est pas français.
Depuis que je m'ai rencontré au carrefour avec Mr X, j'ai attrapé un tormatiscq dans les cuisses intérieures, je peux vous dire que ca n'arrête pas.
Vous m'avez conseillé d'assurer ma voiture pour l'usage promenade, mais j'ai oublié de vous préciser que tous les dimanches, j'allais raccompagner ma belle-mère qui vient déjeuner à la maison. Puis-je, en toute honnêteté, considérer ce déplacement comme promenade.
L'accident s'est produit alors que je suivais la voiture qui me précédait et que je précédais celle qui me suivait.
Quand le chien s'est avancé vers moi en grognant, ses crocs, que j'avais l'intention d'éviter, se sont plantés dans ma cuisse.
Voulant virer j'ai comme il est d'usage empreinter l'axe médian pour sortir de la droite.
J'ai vu le vieil homme et son visage triste lorsqu'il a rebondi sur mon capot.

"Les perles de l'assurance" est un recueil de correspondances entre assureurs et assurés collectées chaque année par le CDIA (Centre de Documentation et d'Information des Assurances (France)).

Demain, une autre série de perles, toutes aussi drôles (à partir de 00 heure-Paris)

 
Classement de sites - Inscrivez le vôtre